Articles

Faisons de Koekelberg une commune hospitalière

Bonjour,

Nous sommes quelques citoyens koekelbergeois à vouloir nous inscrire dans la dynamique « Rendons notre commune hospitalière » initiée par le CNCD. Cette campagne, qui part du constat que les actions au niveau local sont essentielles pour améliorer la justice migratoire, vise plusieurs objectifs :

Sensibiliser la population par une campagne d’affichage, déconstruire les préjugés et éviter le repli sur soi, initier des interpellations citoyennes dans les conseils communaux visant le vote d’une motion, amener la commune à améliorer l’information et l’accueil des migrants, quel que soit leur statut et montrer sa solidarité avec les communes européennes  en première ligne.

Vous trouverez les informations complètes sur la campagne ainsi que sur les communes qui ont déjà décidé de rejoindre le mouvement sur le site du CNCD : https://www.communehospitaliere.be/

16/04/2018 : Koekelberg commune hospitalière : Et après ?

Image
Le moment est venu de tirer un petit bilan de notre campagne. Pendant celle-ci :

- Nous n'avons pas senti de volonté politique d'avancer sur l'élaboration d'une motion. Nous avons décidé de ne pas mettre d'effort supplémentaire pour atteindre cet objectif qui a peu de chance d'aboutir;

- Nous nous sommes enrichis des rencontres avec les acteurs de terrain et nous avons affiné notre connaissance du contexte;

- Nous sommes invités à participer au repas/rencontre avec les primo-arrivants organisé par la plateforme de coordination sociale Koecoon.
Ce qui nous permet malgré tout de clôturer la campagne sur une note positive.

---Un grand merci tous ceux qui ont soutenu la campagne !---




30/03/2018 : Koekelberg commune hospitalière : Eléments pour un diagnostic

Dans sa réponse à notre interpellation, le bourgmestre nous a invités à prendre connaissance de tout ce qui se fait déjà dans la commune pour accueillir les migants. Nous avons alors organisé une série de rencontre avec des acteurs de terrain actifs sur le territoire communal.
A l'issue de ce premier tour d'horizon, nous avons rencontré des personnes compétentes et engagées. Notre impression générale est que « ce qui se fait » est plutôt bien fait. Par contre beaucoup plus devrait être fait et ne se fait pas, soit par manque de moyens, soit par choix politique

Vous trouverez, dans la note ci-jointe, un rapport des informations glanées lors des rencontre ainsi qu'une évaluation subjective sur les thèmes de l'interpellation.

Accéder à la note

02/02/2018 - Réponse du bourgmestre à notre interpellation : la porte est entrouverte ?

Réponse du Député-Bourgmestre Philippe Pivin (LB) à l’interpellation citoyenne relative à « Koekelberg, commune hospitalière »
Mesdames, Messieurs,
   Je vous remercie pour cette interpellation sur ce sujet de l’accueil des migrants dans notre pays et plus précisément dans notre Commune. A Koekelberg, nous y portons une grande attention d’autant plus depuis la crise migratoire de 2015.Madame Cohen, Conseillère Communale ici présente, avait d’ailleurs déjà porté la question lors de la séance de septembre 2015 de ce Conseil Communal.    Vous dites être fiers de vivre dans une Commune dont la devise est « Koekelberg, où chacun se sent chez soi ». Vous avez raison. Et pour réussir cela et la cohésion sociale, il faut évidemment plus qu’une devise, il faut un travail concret en permanence. Cela nécessite une approche transversale au sein des services de la Commune et du CPAS, d’ailleurs la situation des migrants mobilise de nombreux services.    Quelques chiffres pour recontextualiser la situat…

22/12/2017 : Koekelberg commune hospitalière ? La majorité va travailler sur un texte et y associer les citoyens signataires de l'interpellation...

Image
Nous étions une quinzaine ce lundi 18/12/17 pour présenter l'interpellation citoyenne au conseil communal. Après la lecture de celle-ci par Jacques Van Neck, c'est le bourgmestre Philippe Pivin qui a répondu. 
Résumé de sa réponse : - - Le texte proposé pour la motion est un texte ‘à charge’ qui ne tient pas compte des actions déjà menées sur le terrain; -       - La commune fait déjà beaucoup. Quelques chiffres de 2016 : §320 réfugiés (reconnus ou demandeurs d’asile) en situation légale ; §2 centres Fedasil hébergeants 40 pers ; §Accès à l’aide médicale urgente ; §Consultations gratuites au dispensaire ; §10 familles (Irakiennes et Syriennes) aidées par le service de prévention ; §… -       - La commune va prendre une initiative pour élaborer un texte avec des représentants des services concernés (CPAS, prévention,..) et des citoyens signataires. La plateforme Koecoon pourrait prendre en charge la rédaction de ce texte.

Nous nous réjouissons de cette invitation à discuter de la probléma…

Rejoignez-nous nombreux le 18 décembre 2017 dès 19h30 à la maison communale de Koekelberg

Image
- A 19h30, séance photo sur la place Van Huffel
- A 20h, début du conseil communal. On devrait commencer par l'interpellation citoyenne.

Interpellation du 18 décembre 2017

Image
Koekelberg, commune hospitalière – Interpellation citoyenne du 18 décembre 2017
Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevins, Mesdames et Messieurs les membres du Conseil communal,
Nous sommes quelques habitants fiers de résider dans une commune dont la devise est que chacun s’y sent chez soi. Mais nous nous sentons interpellés par la façon dont les migrants sont reçus dans notre pays.
Ces personnes fuient les guerres, les dictatures, les désordres liés à la crise financière mondiale et aux  changements climatiques, pour aboutir dans notre pays, notre ville, notre commune, démunis et sans papier. Elles doivent affronter la solitude, le dénuement et le déracinement culturel. Elles représentent des proies faciles pour les marchands de sommeil et les employeurs peu scrupuleux. Elles se heurtent à une série de difficultés administratives et doivent faire face à bon nombre de préjugés..
Nous savons que les compétences en matière d’entrée, de séjour et d’éloignement des étranger…

Photos de l'action du 14 septembre 2017

Image
Le jeudi 14 septembre 2017 à 18h30, devant plusieurs maisons communales du pays, a eu lieu le lancement de la campagne « Commune hospitalière », demandant des politiques locales plus accueillantes envers les migrant-e-s, sans papiers et réfugié-e-s.
Il s'agit de rassemblement de citoyen-ne-s avec les affiches « Commune hospitalière ». Un groupe de minimum six personnes se couche pour symboliser, au sol, les branches de la lettre « W », symbole du « Welcome »
Les photos prises illustrent l’action « Commune hospitalière » sur les réseaux sociaux. Des flyers communes hospitalières, autocollants et affiches sont distribués.
L'action est soutenue par le CIRE, Médécins du Monde, Amnesty International, les Centre régionaux d'intégration, FGTB, CSC, MOC, Caritas, Vie Féminine, CBAI, MRAX, Tout Autre Chose.